07/12/2008

Info

Pontages coronariens

L’intervention  de pontages aorto-coronariens est le traitement de choix pour les patients souffrant d’une maladie coronarienne de deux ou plusieurs artères coronaires et/ou du tronc commun.

La maladie coronarienne est la conséquence d’une atteinte athérosclérotique des artères coronaires du cœur. La progression de la maladie provoque une diminution du calibre des vaisseaux sanguins qui va avoir, comme conséquence inévitable, une diminution du débit sanguin et une ischémie du muscle cardiaque (le myocarde) (Figure 1).

La symptomatologie typique est une douleur thoracique à l’effort (dite angine de poitrine ou angor) qui s’aggrave progressivement, avec l’apparition de douleurs au repos et, selon l'estention et le dégré de l'ischémie, l'apparition d’un infarctus myocardique aigu (parfois mortel).

Les pontages aorto-coronariens sont donc le traitement chirurgical de choix pour la prévention de l’infarctus du myocarde.

Le traitement chirurgical

Le traitement chirurgical de la maladie coronarienne athérosclérotique consiste à créer des  pontages aorto-coronariens (Figures 2 et 3). Il s’agit d’une intervention qui prévoit la création de pontages (greffons) entre l’aorte ascendante et les artères coronaires pour amener du sang au delà des lésions critiques.

Très souvent, cette intervention nécessite une circulation extracorporelle (CEC), mais il est parfois possible de construire des pontages aorto-coronariens à cœur battant.

Le choix des greffons est également très important:

  • les artères mammaires: l’artère mammaire interne gauche (AMIG) est utilisée pour créer un pontage sur la coronaire la plus importante, l’interventriculaire antérieure (IVA). Les résultats sont excellents et la perméabilité de ce greffon après 10 ans est d’environ 95 – 98%. L’artère mammaire interne droite (AMID) est utilisée pour des pontages sur la coronaire droite ou la circonflexe en greffon libre. Les résultats à long terme sont aussi excellents.

 

  • l’artère radialeest une des deux artères du bras. Elle est utilisée pour des pontages sur l’artère coronaire circonflexe (rarement sur la coronaire droite), et les  résultats sont très satisfaisants avec une perméabilité à 10 ans d’environ 80%.

 

  • la veine saphène interne est une très longue veine de la jambe qui permet de ponter n’importe quelle artère coronaire. Ce greffon est largement utilisé mais les résultats sont moins encourageants, avec une perméabilité à 10 ans d’environ 65%.

 

  • ccv-pontages2

Source: Service de chirurgie cardio-vasculaire - CHUV - Rue du Bugnon 46 - CH-1011 Lausanne - Suisse

Et contrairement à ce que j'entend autour de moi, je souhaite vivement que la Bourgmestre se remette de son aventure medico-scandinave.

 

 


21:40 Écrit par Mich' dans Huy | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Et bien moi aussi je lui souhaite un prompt rétablissement ! Bonne continuation

Écrit par : D. | 08/12/2008

C'est clair, on ne souhaite à personne ce genre de souffrance . . .

Écrit par : Sylvain | 08/12/2008

Même pas... Même pas à son pire ennemie!

Écrit par : Sam | 08/12/2008

On peut ne pas apprécier quelqu'un mais de là à souhaiter sa mort, je trouve que c'est honteux.

La nature humaine peut parfois être chocante ...

Écrit par : papillonbleu1977 | 24/12/2008

(°!³) Huy se meurt, comme ce blog ...

Écrit par : Mich' | 28/12/2008

Heureuse de lire sur ce blog des propos dignes et humains !

Bonne continuation à ce blog et une très belle année qui vient à son auteur.

Écrit par : Anne | 28/12/2008

Je suis quasiment sur de vous avoir vu prendre des photos de Biowanze ou de la sucrerie ce dimanche 28/12 vers 20h25 sur le pont père Pire ... me trompe-je ?

Écrit par : D. | 29/12/2008

Les commentaires sont fermés.